Bio ou BBC

Publié le 17 Avril 2016

Bio ou BBC

Comme je vous l'ai expliqué dans les articles précédents - j'aime bien commencer comme ça, vous êtes obligés de revenir en arrière gnak gnak gnak -, l'élevage d'escargots n'est possible aujourd'hui qu'en apportant un complément alimentaire à l'escargot, enrichi notamment en calcaire, pour la coquille notamment.

Je dis "complément", car de ce qui se dit, l'escargot a aussi un couvert végétal qui peut lui servir de nourriture. Mais, comme le dit si bien notre Maître Yoda, si tu lui donnes du complément, il va manger le complément, il ne va pas chercher plus loin.

Donc, si vous suivez, le complément devient aliment, et le couvert végétal sert surtout et avant tout de protection contre le soleil, pour garder l'humidité, pour faire plus clean pendant les visites, etc.

Certains éleveurs arrivent cependant à jongler entre la quantité de complément et leur couvert végétal, et d'autres aimeraient se passer totalement de complément. Sauf qu'à ce jour, si on se prive de complément, l'escargot ne grossira pas en une saison, mais plutôt en 2 ou 3. Et ce n'est pas le but recherché, cela reste de l'élevage avant tout et une source de revenus, il ne faut pas l'oublier.

Bref, je vous avais parlé du bio, c'est bon, c'est beau, c'est bio.

Le problème du complément bio pour escargot aujourd'hui est que la grande majorité du soja contenu dedans vient du Brésil ou Asie, si je ne dis pas de bêtises. Cela m'embête, car je voulais avant tout mettre en avant le français. Apparemment, cela dépendrait quand même du fournisseur d'aliment mais j'ai un doute sur l'auto-suffisance française en céréales bio.

Si on reprend un élevage dit conventionnel, il n'y a pas de contraintes en densité. MAIS si la densité est trop forte, ils grossiront moins bien, seront moins beaux, et donc, on n'aura pas les résultats escomptés en fin de croissance. Pour le couvert végétal, effectivement, on ne prendra pas de semences bio, mais aucun intrant ne viendra polluer ce couvert, vu que l'escargot y sera sensible. Et pour les maladies, ben, y'a pas grand chose à faire pour l'escargot, donc pas d'antibiotiques, de médicaments, de pshit pshit intempestifs.

L'élevage d'escargots en bio, c'est possible, bien sûr, il existe un cahier des charges, des techniciens certificateurs, etc... Il y a des contraintes sur la densité, et oui, pas plus de 250 gros gris au mètre ², sur l'alimentation, bio, du coup, deux fois plus cher, sur le couvert végétal, semences biologiques, etc. Il faut bien sûr payer un organisme certificateur qui vous donnera le droit de vendre vos produits avec l'étiquette bio. Par contre, un éleveur qui aura son élevage en bio, mais pas la transformation en bio, n'aura pas le droit de vendre ses produits en bio. Logique. Mais vous ne le saurez pas. Qu'il élève en bio.

Sachez qu'il y a de plus en plus de producteurs qui se tournent vers le bio mais qui ne sont pas étiquetés comme tel. Sachez qu'il y a de plus en plus d'installés en agriculture qui le font en bio, ou au moins en raisonnée !! Mais vous ne le saurez pas tant qu'on ne vous le dira pas, car entre le temps de conversion, le coût de l'organisme à payer, certains préfèrent s'en passer et ne pas donner leurs sous à n'importe qui.

Donc, privilégiez le local plutôt que le bio ! Pourquoi? Parce que le local, vous pouvez papoter avec le producteur, vous le connaissez, ou pas, mais vous pouvez lui poser des questions, comprendre son raisonnement, etc. Il vous dira ce qu'il en pense, ou pas, mais vous découvrirez que même s'il est pas en bio, ses légumes sont meilleurs, ses fruits aussi, peut être pas plus beaux, mais meilleurs!

De ces différents points que nous avons vu ensemble.... je ne pense pas aller vers la certification BIO, mais plutôt vers la démarche BBC, bleu blanc coeur.

Bio ou BBC
Bio ou BBC

Cela vous dit sûrement quelque chose, vous avez sûrement dû déjà voir ce logo, sur des oeufs, du jambon, etc...

Et ben les escargots s'y mettent !

http://www.bleu-blanc-coeur.org

Je vous mets le lien et vous décris sommairement l'histoire.

Il faut savoir que c'est une association, en Bretagne, de privés, médecins, etc... qui sont partis d'un constat : "Pour manger mieux, il faut nourrir mieux nos animaux." Pas con quand même.

"La démonstration venait d’être faite qu’en nourrissant mieux les animaux, l’homme se nourrissait mieux également. En plus les tests gustatifs réalisés sur les produits Bleu-Blanc-Cœur (et également publiés) étaient en notre faveur : plus de goût, d’onctuosité, de tendreté…."

Voilà, moi, ça me botte de faire des bons et beaux produits, et cette démarche, je la trouve bien. Les animaux mangent une alimentation riche en lin ou colza, qui baisse le rapport w6/w3. Et ça, c'est la santé!

Vous mangez mes escargots, et vous enrichissez votre profil nutritionnel et votre santé, c'est pour celui qui vous mangera après ;) (je rigooooooole).

Plus de 500 adhérents, 750 produits aujourd'hui, ça a un coût aussi, bien sûr, tout a un coût quand on veut faire mieux, mais c'est pour la reconnaissance des tiers.

Espérons que vous trouverez d'ici peu des beaux escargots Bleu Blanc Coeur (il y a quelques étapes à remplir auparavant donc ça peut prendre un peu de temps).

Rédigé par Axelle B.

Publié dans #L'élevage d'escargots

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article