FA-TI-GUEE !

Publié le 16 Avril 2016

FA-TI-GUEE !

Je me suis demandée pendant un petit moment de quoi j'allais bien pouvoir parler... Donc, cet article ne parlera ni d'escargots, ni de mon projet, vous pouvez cliquer ailleurs si vous vouliez des cagouilles ;)

Par contre, si vous voulez suivre mes turpitudes, vous pouvez rester...

Parce que j'arrive à un stade où il y a tellement de trucs dans ma tête, mon corps et mon coeur, que je ne sais plus qui commande quoi, quoi fait quoi, qui va où... bref, la fatigue se fait sentir. J'ai tellement de trucs à penser que je me réveille la nuit ou que ça me saute dessus en pleine journée et que je ne sais pas quoi en faire... renvoyer le dossier MSA, contacter la MSA, rappeler la chambre d'agri, vérifier carnet de santé du fiston, prendre rdv à une banque, ou deux, ou trois, juste pour voir, penser et faire mon rapport de stage, prendre rdv pour la révision de la voiture, acheter du savon noir, de la graisse minérale, penser à mes naissains, l'eau, les allées, l'aliment, les fournitures qu'ils manquent.... il faut que je fasse des listes !! Partout ! Partout ! C'est aussi ça être un futur chef d'entreprise, en avoir plein la tronche!

Fatigue physique, bon, un peu quand même (j'ai la tête qui tourne toute seule - sûrement les allers-retours à la formation avec le manque de sommeil, mais on s'en fout, je suis assise!) ;) Fatigue psychique, nerveuse, aussi ...

Ce n'est pas forcément négatif, loin de là, mais il y a un moment où il faut écouter et dire "stop"!

Je crois que ce week end est un week end STOP.

Malgré le fait que, aujourd'hui, j'ai déjà fait 3 h de route pour aller acheter ma remorque qui trimballera mes citernes, que je suis allée à Carcassonne pour un devis de révision, réparer ma roue avec un poteau fiché dedans, et vu un chat qui s'est fait broyer la colonne par une camionnette qui n'a ni ralenti ni freiné ni s'est arrêté (je vais en faire des cauchemars pendant des jours et des jours)... je crois que ça était le craquage psychique ça !! Je pense que c'est un week end stop.

Enfin bref, il me reste beaucoup beaucoup de choses à faire mais je sais que si je ne m'arrête pas un peu, je n'arriverai plus à suivre. C'est con parce que je dis ça et je m'en veux de me dire qu'il faut que je fasse une pause alors que j'ai plein de boulot.

Pourquoi? Parce qu'on est humain. Parce qu'on ne nous a jamais appris à dire "stop". On nous a appris à se tenir droit, dire merci, pardon, mais pas stop, il faut que je fasse une pause. On nous a appris à faire toujours plus, dire s'il te plaît, baisser la tête devant son patron, écouter, mais on ne nous a jamais appris à dire "stop".

Pourquoi? Pour aller plus loin, plus vite, pour gagner plus de sous, pour faire plaisir, pour donner l'image qu'on maîtrise et gère tout, pour donner l'image de la femme parfaite, de l'homme parfait, qui maîtrise tout dans sa vie.

Pourquoi? Pourquoi l'homme s'est forgé une vie de stress, une vie de faux, une vie qui finalement, ne lui correspond pas? Pourquoi, d'après vous, doit-on vivre pour faire plaisir à son prochain?

On aura beau dire "Moi, je m'en fous, je fais et dis ce que je veux", on se fait toujours entraîner dans une spirale qui s'enroule et se referme sur nous. Il y a toujours un "oui" de trop. Un "oui" qu'on a dit et qu'on regrette car on voudrait rentrer chez soi, parce qu'on a mal au dos, parce qu'on a match de foot... Mais on a dit oui.

Et on trouve toujours une bonne excuse, à soi, à l'autre. Mais quand le corps ne veut plus, quand le mental ne veut plus, c'est trop tard.

Aujourd'hui, je veux que mon projet marche, je veux voir mon rêve se monter, le partager, qu'il dure, voir plein de bêtes à cornes partout. Et je sais que je suis à la bourre, mais si ma tête ou mon corps craque, j'aurais beau rêvé, cela ne servira plus à rien. Donc demain, ce sera bain, turbo, rapport de stage (ok, c'est pas bien ;) )...

Donc, cet article est court, mais il a un but : prenez soin de vous, faites une pause kit kat, ou milka, ou nutella, ou tout ce que vous voulez... mais faites vous plaisir et envoyez ch.... ceux qui vous obligent à ne pas être vous ou qui vous empêchent d'être vous !

ps : des fois, il suffit d'une bonne sieste, d'écouter un cd, ...bref entre 20mn à une journée, vous pouvez choisir ce qui vous va le mieux, faites vous du bien ! - on dirait une pub!! - Je vais bien, tout va bien, je suis gai, tout me plaît ... dixit Dany Boon

Allez, bon week end stop !!

Rédigé par Axelle B.

Publié dans #La vie d'éleveuse

Repost 0
Commenter cet article

frank l'escargot gallo 20/10/2016 23:03

merci pour ce témoignage .... <3

frank l'escargot gallo 20/10/2016 23:03

J'ai vécu cette situation il y a un mois .... et ma vie c'est mise entre parenthèses complète pendant ..... 8 jours. 8 jours forcés à ne penser qu'à moi ....

Axelle B. 21/10/2016 09:12

ça permet de remettre en question ces choix, c'est bien de savoir dire stop !