Un peu de lumière sur ...

Publié le 7 Mars 2017

Un peu de lumière sur ...

Je voulais mettre un titre un peu provovateur mais je n'ai pas osé à cause du contexte ... La Maison du Suicide Agricole ... Oooooooooh, mais ça a les mêmes initiales qu'un organisme que je cotois maintenant tous les jours ... La MSA !! LA Mutualité Sociale Agricole...

Pour ceux qui n'ont jamais approché le monde agricole, kezaco?

Pour les autres, je vois le sourire se dessiner sur les lèvres, genre un peu ironique.

Bref, c'est bien de cet organisme que je vais vous parler. 

Il faut savoir qu'à partir du moment où vous créez votre entreprise, vous appartenez à un régime de protection sociale spécifique et pour les agriculteurs, c'est la MSA. 

Quand le monsieur est venu la présenter au stage 21h du PPP (plan de professionnalisation personnalisé), ça avait l'air trop sympa. Tu as tout au même endroit, un guichet unique pour la CAF, les APL, la sécu, retraite, etc.... etc.... youhouhou...

et puis... c'est le drame.

Donc, je vous raconte mes péripéties avec la MSA... vous comprendrez mon léger énervement face à cet organisme. 

Attention! Ce n'est pas contre les gens, je ne les connais pas! 

Donc, il faut savoir que j'ai créé mon entreprise en 01/2016 pour une raison précise... que moitié puisse démissionner de sa boîte avec les allocations car ôh joie! il était dans une boîte tellement compréhensive qu'elle lui a fait comprendre qu'ils ne feraient aucun effort pour faire une rupture à l'amiable. 

Bref, donc à partir de 01/2016, la MSA est venue vers moi pour me demander quoi/comment/où/pourquoi. Tout ça par courrier qui arrivait à la mauvaise adresse et donc que je recevais parfois 2 ou 3 mois après avec des informations pas claires sur ce qu'ils voulaient et un espace privé sur leur page internet qui ne sert apparemment pas pour eux. En 2017, on communique par courrier postal ! 

Je vais mettre en parallèle le pôle emploi pour que vous voyez la différence de communication et d'échanges. 

Je rentre en formation de Février à Juin 2016. 

Fin Juin 2016, je vais voir la Pôle emploi car j'ai ouÏ dire que je pouvais avoir des soucis si ils recoupaient la création de l'entreprise avec les allocations...patati patata... J'ai discuté avec une dame pendant un petit moment, qui m'a fait faire des papiers, écrire une attestation comme quoi je n'ai pas de revenus pendant pfffffff.... tout ça et donc que je demandais à conserver mon allocation (qui m'aidait pour ma boîte soit dit en passant). 

Le pôle emploi 1 - MSA 0 

Pôle emploi m'a entendu, conseillé, aidé et fait au mieux, je n'ai eu aucun souci !

Et puis, un jour, je vais à la pharmacie, et elle me dit : un problème avec votre carte vitale, non reconnue. "Tiens, bizarre"

Je vais sur AMELI.fr, tape mon numéro de sécu et "vous ne faites plus partie de cet organisme" ou "numéro inconnu", je ne sais plus. J'envoie un mail, ma spécialité. Réponse rapide : "vous n'êtes plus affilié chez nous mais à la MSA". 

Un mail à la MSA qui me répond qu'effectivement, cela paraît plus simple vu les circonstances que je sois affiliée à la MSA et plus à la sécu. Mouais. Donc, pas le choix, je mets ma carte vitale à jour et je suis affiliée à la MSA. 

Mais toujours à la CAF pour mon fils. 

Quelques jours plus tard, je reçois un courrier parti il y a 2 mois de la MSA, comme quoi mon entreprise allait être radiée car il manque des infos sur les papiers. Aaaaaaaah, c'est beau l'administration qui t'envoie un courrier POSTAL pour des informations URGENTES! 

J'envoie un mail avec les pièces et tout. Plus de nouvelles. Parce que vous ne savez jamais si oui ou non ils prennent en compte vos mails. Donc, je leur envoie un mail pour leur demander s'ils ont bien reçu mon courrier, traité leur problème et si c'est ok. Réponse "oui". 

Pfffffff

Donc, je suis au chômage pour mon ancienne activité salariale et je cotise en tant que cotisant de solidarité à la MSA en tant qu'exploitante. 

Je vous passe les demandes complètement loufoques "nous n'avons pas votre RIB" alors que ça fait 6 mois qu'ils me font des remboursements, le passage en douce de moitié à la MSA pareil ni vu ni connu avec mon fils qui a disparu des cartes vitales, génial!, les conseils HYPER logiques, si vous êtes encore à la CAF, restez à la CAF. "Mais, je comprends pas, le guichet unique, et tout?" 

Et arrive le congé maternité. Et là, c'est le drame. 

Il faut déclarer au pôle emploi que vous êtes en congé maternité. Ils envoient alors l'attestation à la MSA et la MSA prend en charge le remboursement des allocations, comme tout salarié, la sécu et sa boîte.

1er courrier de la MSA : Etant cotisant de solidarité, vous ne pouvez prétendre aux indemnités

2eme courrier de la MSA : Nous avons bien reçu l'attestation du pôle emploi, donc nous vous prions de nous envoyer les 3 derniers bulletins de salaire de votre emploi (pour le calcul des indemnités soit dit en passant)

3eme courrier de la MSA : la loi ne nous autorise pas à prendre en charge les indemnités des cotisants de solidarité. Voyez avec la CPAM.

Alors, c'est qui le patron? 3 courriers = 3 personnes différentes qui traitent le dossier!!

C'est eux qui m'ont viré de la CPAM !! Et c'est à cause d'eux que je me retrouve sans rien !

Bravo MSA !! Bravo pour l'encouragement à l'installation ! Bravo à votre soutien aux agricultrices! Bravo à votre compétence de communication !! Bravo à votre compétence d'adaptation !! C'est cool!! Au moins, ça met les pendules à l'heure! On peut compter sur vous !

Bravo! Bravo!

Je comprends tellement pas qu'on puisse être aussi c.... que ça me dégoûte !

Je vais respirer un coup et m'arrêter là car sinon je deviendrai vraiment méchante !

 

 

Rédigé par Axelle B.

Publié dans #La création ou reprise

Repost 0
Commenter cet article