Publié le 29 Septembre 2015

Le froid est là...

Savez-vous qu'ils hibernent? Et qu'ils estivent ?

héhéhé... un peu de charabia?

Et oui! Nos petites carapaces ont ce secret là de pouvoir survivre à nos hivers glagla... ou nos étés chaud chaud -enfin, ça dépend de où, héhéhé-.

En fait, dans les 2 cas (hibernation ou estive), ils vont former un opercule qui va les protéger.

Et pour les escargots de bourgogne, cela va plus loin... Le Bourgogne creuse une petite cavité dans la terre, se retourne et secrète un gros bouchon de calcaire appelé "opercule".

Ils peuvent rester ainsi 6 mois en attendant les bonnes conditions pour que leur organisme se remette en marche.

Et hop! Au printemps, ils mangent leur petit opercule (miam miam) et c'est reparti! C'est grâce à cela qu'un escargot peut vivre 3 ou 4 ans.

Un bourgogne bien protégé

Un bourgogne bien protégé

On va d'abord les sécher -pour qu'il n'y ait pas de traces d'humidité qui pourrissent les escargots- puis les mettre en chambre froide (5-6'C).

Ils seront alors disponible quand on veut si on veut!

Un petit escargot?

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 27 Septembre 2015

L'appel solidaire se prépare...

https://www.miimosa.com/

Vous ne connaissez pas?

Je vous le dis tout de suite, il va falloir vous familiariser avec!

Pourquoi?

Parce que l'appel est lancé!

Vous me lisez, vous me suivez, vous me soutenez... alors, participez!

Que ce soit 5€, 10€, ou plus, tout m'aidera à planter un radis, acheter des bébés, planter de la maille, tout !

Le projet est en cours de validation par l'équipe de Miimosa, mais dans 7 jours ouvrés, il sera sur votre ordi, sur les réseaux, et là, à vos souris, et je veux que ça grimpe et que ça frise le jackpot !!

Bien sûr, c'est de la blague, enfin, pas tout, mais un petit euro, même symbolique me fera chaud au coeur.

Je vous le dis d'ores et déjà, merci!

Voir les commentaires

Rédigé par Axelle B.

Publié dans #La création ou reprise

Repost 0

Publié le 27 Septembre 2015

Mes maouss costauds

Je m'en suis rendue compte toute seule, mon blog devient chiant, inintéressant, et je ne parle plus de coquilles! Et il est vide !

Plusieurs raisons toutes aussi débiles les unes que les autres mais :

- l'appli over blog est pourrie (une excuse comme une autre, je l'avoue), mais elle ne met pas les accents, ne corrige pas automatiquement (et oui, le grand dam de notre société) les fautes de frappe bien sûr, pas mes propres fautes ;o),

- je n'avais pas le temps (encore une excuse qui vaut son pesant d'or, me direz-vous, sachant que je suis au chômage),

- j'avais trop de chats à fouetter ... pas les miens bien sûr, quoique... Mais nooooooon!!

Bref, je vous présente ici mais maouss costauds, mes mastodontes! Ils sont beaux, énormes, gracieux!

Regardez bien sur la photo, vous avez un bébé, pas si bébé maintenant, sur le dos de celui d'à côté, cela vous donne à peu près l'échelle. Ils font à peu près 2 ou 3 fois les escargots que vous trouvez dans votre jardin, ce sont les escargots de Bourgogne, Helix pomatia, de leur petit nom.

Attention, à ne pas confondre avec les turcs, les escargots, pas les gens! Qui sont tout aussi gros, voire plus (toujours les escargots), mais leur chair est toute caoutchouteuse, berk... ils sont en train d'envahir des zones de la côte méditerranéenne, après que certains aient essayé de les élever, mais les ont relachés dans la nature. Et comme toute catastrophe écologique, les envahisseurs se trouvent toujours mieux chez les autres! Attention, pas d'allusion au monde d'aujourd'hui, je ne parle que d'escargots. Moi et la politique, ça fait 30 000.

Bref, revenons-en à nos moutons...euh, escargots.

L'escargot de Bourgogne est très dur à élever, pas tant pour la façon de l'élever, mais sur le temps. Il faudrait 3 ans pour qu'il arrive à son stade adulte, et donc, 3 ans pour qu'il soit mature sexuellement et mangeable. Bref, un gaspillage, de temps, d'énergie, d'argent!

Pour avoir fait quelques essais chez moi (vous avez vu les bébés), les oeufs sont hyper fragiles. Normalement, on ne devrait pas les manipuler (honte à moi), mais c'est tellement long d'attendre! Pour les bourgognes, l'incubation est plus longue... beaucoup plus longue...et j'avais la trouille que rien ne sorte. Et ne les voyant pas sortir, je les ai fait éclore un à un. Oui, vous avez bien lu, un à un.

Pourquoi? Parce que certains d'eux s'étaient vidés de leur liquide et donc l'oeuf n'était plus un endroit sécurisé et sécurisant pour le bébé. Heureusement, c'était plutôt sur la fin, donc ils étaient viables. Mais ils ont mis du temps après à bouger, manger, se réveiller vraiment. Peut être de mauvaises conditions ambiantes.

Les parents de mes bébés ont été ramassés, après le 1er Juillet (règlementation oblige). Mais sachez qu'il y en a de moins en moins dans la nature. Comme beaucoup de nos animaux campagnards, les pesticides, ramassage intempestif ont eu raison d'eux. Quelques foyers hyper ciblés existent encore en France, mais il faut les préserver, autant que faire se peut.

Méditez à ces dernières phrases très écologiques... et à la revoyure!

Mes maouss costauds

Voir les commentaires

Rédigé par Axelle B.

Publié dans #L'élevage d'escargots

Repost 0

Publié le 26 Septembre 2015

Remonter la pente ...

Remonter la pente ...

Je dis les bas et les hauts car je prefere finir par les hauts, c'est plus positif!Changer de vie, ce n'est pas facile.Changer de vie à deux, c'est encore moins facile.Changer radicalement de vie tous les deux, pas à deux -noter la subtilité-, c'est un tas de déprime, bonnes nouvelles, stagnations, coups de cafard, joies, désillusions,... bref, faut s'accrocher!Je vous ferai cadeau des détails, bon, ok, pas tous.Quand vous avez un objectif comme le notre, il faut plus ou moins le planifier. Je ne parle pas tant d'argent que de temps, il faut penser rétro-planning, gantt, timing quoi! Et l'enjeu est de laisser notre appartement fin d'année pour éviter de payer la taxe d'habitation, et de trouver une maison ou appart vers Montbrun car il y a des démarches à faire, des gens à rencontrer, du travail sur le terrain, bref, de quoi s'occuper!Mais, mais, il y a forcément un mais....cela dépend aussi du départ de la moitié de son boulot et de la façon. Sans rentrer dans le détail -car là, ce n'est pas à moi de vous en parler-, vous vous dites que, quand on est dans une boite qui se dit humaine, ethique, respectueuse, une demande de rupture conventionnelle est une formalité. Bon, c'est mal dit, mais qu'ils sont à l'écoute au moins. Que nenni, bande de naïfs!! Tu veux partir? T'as un projet ailleurs? Ben, t'as qu'à démissionner!!! Bande de c#*#@"#, pardon. ça m'éneeeeeeeeerve!! c'est quoi? une directive des patrons? une forme de dissuasion? bande de c#%@"#. re-pardon.Comment on peut monter un projet sans rien de rien? Pas de chomage, pas de suivi, pas de soutien? c'est possible, bien sûr, heureusement qu'on a pas forcément besoin de l'état pour créer, mais ça simplifie, faut être honnête! On respire, 2eme entretien bientot pour voir s'ils sont plus ouverts au dialogue.Ça, c'est l'exemple d'un timing pas prévu et donc d'un signe de découragement. (Même si j'aime à penser qu'ils vont mettre du leur, que l'homme a un bon fond).Dans les good news, y'en a pas beaucoup, mais faut s'y accrocher, les subventions d'aide à l'installation, sur la contruction de bâti, atelier, haies, boutique,... ça, c'est pas mal! Mais faut faire le dossier en amont, donc il faut que j'ai déjà pensé à ça avant ... ça y est, j'ai la tête qui repart en vrille, je vous laiiiiiiisse ;0)

Voir les commentaires

Publié dans #La vie d'éleveuse

Repost 0

Publié le 23 Septembre 2015

La gardienne? C'est la personne qui s'est occupé de mes escargots pendant les vacances...une logeuse, une hôtesse, une pension d'escargots quoi... bref, je lui dédie cet article car elle m'a fait bien rire au milieu de mes tourments.

Je lui ai laissé les bébés, quelques 800 escargots je pense, au bas mot, dans 3 contenants différents, en lui précisant bien que, si elle avait un doute, elle me textotait (moi et le téléphone, ça fait 400 000), bref, sereine.

Elle avait aussi la garde de mes chats, merciiiiiiiiii ma gardienne.

Bref, pour les chats, un petit texto au milieu de mes vacances, très bien. Un deuxieme avant de rentrer, no soucy.

Pour les escargots, pas de news, mais je m'inquiète pas.

Je lui demande le Dimanche ou le Lundi si on peut récupérer les escargots le Lundi soir. "Non, ya personne avant 17h30". ok, no soucy.

Je lui demande pour le Mardi alors.

Et là, coup de fil. Avec ma veine, je lui raccroche au nez. Elle me rappelle. Je réponds (elle en a de la chance, elle).

Bref, on papote et au bout d'un moment, elle me dit " j'ai un truc à te dire" "quoi?" "mais c'est grave hein, t'es assise?" Merde me dis-je.

"Y a tous les escargots d'une de tes caisses qui sont morts"

"Whaaaaaaaaaaaaaaat?"

Non, je blague.

"Mais c'est pas graaaaave, c'est une phase de test, t'inquiete. En plus, je ne t'ai pas tout expliqué donc c'est forcement pas de ta faute."

" Ça fait 2 nuits que j'en dors pas et que je n'arrive pas à te le dire!"

Pardonnez l'expression mais loooooooooool.

Ma pauvre copine toute désolée parce qu'elle m'avait tué mon mange-pain.

"Mais noooooooooon, t'inquiéte".

Elle a très bien dormi la nuit d'aprés, moi, beaucoup moins ;0)

Des bébés bourgogne

Des bébés bourgogne

Voir les commentaires

Publié dans #La vie d'éleveuse

Repost 0

Publié le 22 Septembre 2015

Cerveau en ébullition

Mon cerveau est en pleine ébullition de créativité!!

C'est aussi stressant que euphorisant!

Je dois :

- faire mon CU opérationnel pour valider que mon projet est faisable sur le terrain, et donc, sortir des cartes de parcelles, de earth de la commune, du terrain, faire des croquis, faire un plan sur un logiciel d'archi de mon hangar aménagé pour boutique, atelier, etc..., remplir le formulaire, l'envoyer,

- prendre RDV avec le notaire pour faire la promesse d'achat,

- organiser mes 2 jours de descente dans le sud pour faire ma formation compta et avoir le rdv avec le notaire

- prendre un rdv avec le maire de la commune - merde, j'ai complètement zappé-

- réfléchir à ma communication,

- faire mon étude de marché, pour avancer sur mon business plan,

- faire mon business plan,

- lancer ma levée de fonds,

- contacter la chambre d'agriculture pour voir si je peux avancer ma demande d'aides,

- chercher un truc à louer autour du terrain,

- ...

Comment ne pas avoir le cerveau en ébullition??

Mais j'adoooooooore !!

Voir les commentaires

Rédigé par Axelle B.

Publié dans #La vie d'éleveuse

Repost 0

Publié le 18 Septembre 2015

Votre future activité dans le sud!

Votre future activité dans le sud!

Des questions, on en avait, on les a posé.

Des doutes, on en a et on en aura sûrement.

Des voisins cool et aidants, ça, c'est sûr, on vient de s'en faire!

On leur a dit oui, et on se sent plus léger!

On a passé le cap, on ne peut plus faire marche arrière (ou alors, on est des salauds),

On a dit oui et tout se met en place dans la tête, c'est plus vrai, c'est plus réel.

Il avait prévu une petite bouteille de vin rouge en me disant...je pressentais et j'attendais ça...ça fait plaisir et ça fait chaud au coeur (malgré qu'il fasse 18 et que tous les moustiques du coin se donnent rdv sur moi!)...

Y a plus qu'à!!!

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 17 Septembre 2015

A la recherche du paradis perdu...

Mais comme je ne veux pas vous laisser sur votre faim, je vais le réécrire...oui, je sais, je suis trop bonne...enfin, vous m'avez compris quoi!

Pour ceux qui suivent, comme toujours, et les autres -bienvenu soit dit en passant-, mes vacances (qui se terminent treees bientôt) sont synonymes de recherche de foncier pour implanter mon futur élevage.

Jusqu'ici, nous avons vu un élevage déjà monté, englobant oliviers, resto, terrasse d'été, véranda, garage, ... bref, beaucouuuuup trop cheeeeeeer.

La semaine dernière, nous avons visité un terrain : 2 puits, quelques fruitiers, ...un super chemin d'accés, je m'entends, c'est ironique. Nous avons suivi une A6, vieux modèle, dans un chemin de course rallye moto cross, avec la voiture de mes parents, soit dit en passant ;0)

Apparemment, le gars avait comblé les trous ... que son voisin a reformé consciencieusement pour éviter les squats ... Rassurant... Doublement rassurant, quand tu te dis que tu vas faire venir des gens chez toi que ton voisin scutera un à un pour voir s'y a pas des gens louches. Puis, l'électricité n'était pas prête d'arriver jusque là, donc compliqué pour accueillir des enfants et des gens :" prenez une bougie, je vous en prie, pour voir les escargots copuler".

J'ai gentiment dit au monsieur que j'avais peur de son voisin ...

Ensuite, nous avons visité un grand terrain, très grand terrain, qui laisse beaucoup de place à l'imagination... 1,8 ha... Imaginez... De quoi mettre 3-4 serres de 400m2, une grande bâtisse avec un atelier de transformation, stockage, chambre froide, une maison bien sûr et un gîte, plus encore de quoi mettre une boutique avec une salle pour recevoir les gens...et encore de quoi mettre quelques animaux pour faire une petite ferme pédagogique pour les enfants...le rêve!!

Bien sûr, le terrain étant constructible, il est un peu plus cher... Mais la réflexion en est là!

Je vais vous laisser réflexioner avec moi et je vous donnerai la suite de l'histoire d'ici peu!

A tres vite!

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 10 Septembre 2015

Escargot du canal du midi

Escargot du canal du midi

Parce que l'élevage peut être synonyme d'expérience, j'en ai prélevé quelques uns que j'ai mis avec mes bourgogne de voyage!

Ils sont assez marrants car ils ont un opercule amovible. Normalement, les escargots s'operculent quand les conditions environnantes ne sont pas bonnes et dès qu'il fait meilleur, ils grignotent tout ça et ressortent.

Ben, ceux là, ils ont un opercule accroché à la coquille. Quand ils sortent, il est rangé et dés qu'on le touche, pouf, il se cache derriére son opercule.

Comme quoi, les escargots et leur variété sont plein de surprises! ;0)

Mes nouveaux colloc

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 9 Septembre 2015

Pour ceux qui suivent et attendent avec avidité la suite des aventures, sachez que la visite fut pleine de réflexion, questionnement, remise en question, émerveillement, ....

Pour ceux qui arrivent, mes vacances rimant avec futur projet de vie, nous visitions un élevage pour voir si ça collait, ...

Et paf, le chiffre!

Et re-paf, le chiffre qui fait mal!

Je ne le nommerai pas, de peur qu'il me hante encore et encore mais il est énorme ce chiffre... et plein de désillusion!

Ou pas...

Bien sûr que cet élevage vaut ce chiffre, estimé par une haute instance de notariat (hum hum, c'est pas eux qui prennent un % dessus aprés?), mais honnêtement, cela ne ressemble plus à un petit élevage artisanal... Une grande bâtisse de presque 200m2 (pas 200, sinon, il faut un architecte...), dont une salle de restauration, une grande cuisine toute neuve, une véranda qui donne sur les oliviers, une terrasse avec 2 grands feux pour faire cuire les cochons de lait, 4000m2 de terrain d'oliviers ... et cachées au milieu, 2 petites serres avec des escargots dedans...

Donc oui, cela vaut ce chiffre de la désillusion, mais mon rêve est ailleurs.

Je veux voir mes escargots se bécoter, pondre, se goinfrer, faire frémir les papilles, mais je veux surtout le partager avec les autres et leur faire découvrir cet univers fantastique du petit monde des escargots.

Donc non, pas de coup de coeur mais la confirmation que ça marchera!

Voir les commentaires

Repost 0