Publié le 31 Janvier 2016

L'escargot écolo

Je ne sais pas si je l'ai précisé avant, plus tôt, en amont, en aval (je ne sais plus), ... mais les produits que je veux vendre seront bio.

Certains diront que cela n'a pas beaucoup de sens pour les escargots, que cela n'apporte rien, que c'est du gâchis, que c'est du foutage de gueule... et que sais-je encore! Ces personnes ont raison... et tort à la fois.

Ils ont raison car effectivement pour l'élevage d'escargot en lui-même, il n'y a pas d'utilisation de pesticides, insecticides ou autres produit berk. Pourquoi? Car cela tuerait l'escargot, tout simplement.

Mais en même temps, faire du bio, c'est quoi? Est-ce que cela s'arrête vraiment à la production envisagée? Est-ce que l'agriculteur, producteur, transformateur, qui dit faire du bio, d'après vous, ne s'est pas lancé dans une "façon" de travailler plus éco... logique, nomique, raisonnée, ... tous ces éco quoi!

Est-ce que vous pensez vraiment que le gars qui doit payer sa redevance à Ecocert ou autre organisme certificateur n'a pas une vraie bonne raison de le faire? Et que même s'il ne la paye pas sa redevance pour x raisons, qui seront toutes aussi nobles les unes que les autres, je suis sûre, il n'a pas réfléchi à notre agriculture d'aujourd'hui?

Le bio, c'est bien, c'est beau, c'est bosh...ah non, je m'égare...Le bio, ce n'est pas seulement dire : "tiens, je vais faire des oeufs bio". C'est con, les oeufs bio, car ce sont les poules qui sont bio, et encore, on ne les mange pas les poules qui font des oeufs bio. Donc c'est quoi? C'est une façon de penser le bien-être des animaux. C'est une façon de voir et de dispenser du bien-être à la nature. C'est ça le bio. Mais pas que... et ça ne s'arrête pas qu'au bio, et c'est là que le bât blesse.

Car certains iront pousser le bien-être de la nature en travaillant selon des méthodes ancestrales qui reviennent sur le devant de la scène, comme la permaculture, l'agro-écologie, ... prendre soin du sol et de la terre pour qu'ils nous donnent le meilleur ... mais ces gens là ne pourront pas dire : "je fais du bio". Cela sort des cahiers des charges des organismes.

Et pourtant, entre un fruit bio qui vient de l'Afrique du Nord (sans vouloir juger personne bien sûr), et un fruit qui aura pousser dans une ferme qui pense le sol, qui pense la terre, mais qui ne sera pas bio, lequel d'après vous correspondra le plus à votre vision du bio?

C'est emberlificoté, c'est vrai... mais c'est pour vous pousser à réfléchir à la chose.

L'escargot écolo

J'ai amené le sujet : la permaculture, l'agro-écologie.

Mon projet final, dans quelques années, je l'espère, c'est de pouvoir fabriquer et transformer tous mes produits de ma propre récolte. De savoir exactement ce que j'aurai mis dans mes pâtés, terrines, court-bouillons, etc... C'est de pouvoir produire assez, en quantité et en qualité. Et ça, c'est aussi une réflexion qui touche la permaculture, l'agro-écologie. Produire assez mais sans appauvrir le sol, produire bien mais avec l'aide des sols.

Dans 10 ans, je veux regarder ma ferme, et dire : "je suis fière, de mes produits, de moi, de ce que je transmets aux autres."

C'est ça la nouvelle agriculture! Le respect de la terre, lui rendre ce qu'elle nous donne, travailler en symbiose. Et ce n'est pas que le bio, il ne faut pas se mettre des œillères!

Sur ces bonnes paroles de prédicateur, bon début de semaine !

Voir les commentaires

Rédigé par Axelle B.

Publié dans #L'élevage d'escargots

Repost 0

Publié le 25 Janvier 2016

J'en bave

J'en bave

Hey Hey!

Vous pensez peut-être que je me tourne les cornes..euh les pouces?

Non, bien sûr que non!

J'ai la tête pleine de chiffres en tout genre. Je suis dans les devis. A droite, à gauche. Pour une serre, pour une haie, pour une graine de radis. Bref, je demande le coût de tout pour tout. Ça me fait suer...

Alors, pourquoi? D'après vous?

Je vous avais parlé d'un parcours à l'installation pour les jeunes agriculteurs.

Voilà, si vous avez un peu de mémoire, je suis au début du parcours.

Les cornes dans les chiffres!

Pour que vous voyez et imaginiez un peu à quoi cela ressemble, je vous mets le petit schéma qu'ils nous distribuent et qu'ils nous présentent au début.

"Ce n'est pas pour vous décourager" qu'ils vous disent.

Vous avez intérêt à être bien accroché à votre projet parce que vous allez en voir et en entendre des vertes et des pas mûres!

1er constat : c'est long et ce n'est que de la paperasse (un peu de réflexion, si peu)

2ème constat (qui n'apparaît pas toujours sur le schéma) : tout se fait en parallèle, donc vous devez penser à tout tout le temps, et surtout à penser les bons dossiers au bon moment si vous ne voulez pas qu'une subvention vous passe sous le nez par oubli

3ème constat : la plupart, voire la majorité des jeunes agriculteurs que vous allez croiser vont vous dire "ça ne sert à rien, c'est hyper contraignant, tu gagnes rien, ça te coûte des sous...bref, réfléchis à 2 fois avant de t'y engager!"

Sortez le mouchoir ...

4ème constat : la législation changeant souvent, surtout en ce moment, selon la date à laquelle vous allez poser votre dossier, des choses seront caduques et pourront interférer sur la qualité de votre dossier.

Vous pouvez pleurer ...

5ème constat : Il faut savoir que dans promesse des baux, ou dans dossier d'instruction, il faut un CUb (Certificat d'Urbanisme opérationnel) positif. Ce qui veut dire qu'il faut que vous preniez en compte, dans les délais affichés, que la DDTM (Direction Départementale du Territoire et de la Mer) peut vous refuser ou vous redemander de potasser un de vos documents pour le CUb. Ce qui peut rallonger vos délais de 3 à 6 mois.

Tiens, souffle ...

6ème constat : Beaucoup d'interlocuteurs différents.

Accroche toi à ton mouchoir, tu vas encore en avoir besoin...

7ème constat : Lors de la demande du Cub, on peut vous reprocher de ne pas être affilié à la MSA et de ne pas être agriculteur à titre principal ou de ne pas avoir la capacité professionnelle agricole. Alors que le parcours PPP vise à obtenir la capacité professionelle agricole et que le parcours vise à s'installer et à s'affilier en tant qu'agriculteur proncipal.

Tu veux du paracétamol ? ...

8ème constat : Le coût de tout le parcours peut monter à plus de 2000, voire 3000€...peut - être plus ... 1/3 à 1/4 de la Dotation des Jeunes Agriculteurs (DJA) pour laquelle on se donne tout ce mal.

Tu veux de l'ibuprofène en plus?

9ème constat : Il faut un bureau assez grand, un ordi assez puissant et une bonne imprimante pour pouvoir étaler tous les papiers dont vous aurez besoin...ce qui a un coût aussi. (je ne trouve plus rien sur le mien alors que c'est un bureau d'angle, fait maison, mais d'angle)

Un valium?

Bon, ok, j'exagère un peu. Il faut prendre en compte que nous sommes bien accompagnés et que dès que nous avons besoin d'aide ou de conseils, la chambre d'agriculture nous aide.

Si j'en reviens aux devis, je dois chiffrer tout mon projet pour faire un business plan, présentable aux banques. J'en ai déjà un grosso-modo, et plusieurs chiffres, mais là, je vais directement dans le coeur du sujet, pour être aux centimes près.

Je veux que ça me serve de base pour les prochaines années qui vont suivre. Je saurai mois par mois où je me situe.

Et en parallèle de tout ça, j'ai bien confirmé mon inscription à ma formation, financée par la région Rhône-Alpes, je cherche des financements (pôle emploi ou région) pour l'hébergement et le transport pour aller à la formation (5h de route), j'ai re-rédigé mon CUb pour l'achat du terrain, je cherche une serre et je m'occupe du parc que je dois monter en Avril pour ma première saison, grâce à vous.

Si vous connaissez des gens qui ont des serres à vendre (500m² environ), pas trop chères, dans le sud, du bois non traité, en planches, des graines bio, des cuves pour récupérer l'eau de pluie, n'hésitez pas à passer mes coordonnées !!

Prochain bulletin quand le mal de tête sera passé. ;)

Voir les commentaires

Rédigé par Axelle B.

Publié dans #La création ou reprise

Repost 0

Publié le 8 Janvier 2016

Bonne année 2016 !

Bonne année 2016 !

Et voilà!

L'année 2016 commence sur les chapeaux de roue (je vérifie que l'expression existe et s'écrit comme ça...je crois que mon cerveau a ramolli!)!

Déjà, Bonne Année à tous !

Qu'elle soit remplie de rêves, de projets, de siestes, de bien-être, de rires, de fou rires .... que du bonheur quoi !

Je n'ai pas chômé pendant le mois de vacances que je me suis octroyé (e?) ... vacances mes f....!

Déménagement ... done (ouf, il était temps). Y'a encore quelques cartons non vidés qui traînent, mais c'est un bon début!

Création entreprise au CFE (Centre de Formalité des Entreprises).... done (youhouhou)!

Démarrage du parcours JA (jeunes agriculteurs) .... done!

Demande de Cub pour achat du terrain ... done mais refusée (bouhouhou).

Pour vous expliquer rapidement, l'achat du terrain pourrait se faire sans cette condition de CUb positif sauf que c'est un peu notre garantie que je pourrai construire/monter mon projet, donc il vaut mieux qu'il soit positif. D'autant plus qu'il faut qu'il soit positif pour le parcours JA, donc je repars sur le front ! Ce ne sont pas des remarques insurmontables ... donc je suis optimiste !

Connue sous le nom de Madame des escargots dans le village de Montbrun ... done ! :o)

Création de l'adresse mail lescargotdesvignes@gmail.com .... done ;o)

(oui, c'est pas méga intéressant ça mais bon...)

Et malgré cette liste positive, il me reste pleiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin de trucs à faire, donc à la revoyure et à très vite !

Voir les commentaires

Rédigé par Axelle B.

Publié dans #La vie d'éleveuse

Repost 0